Manifestation RESF du samedi 27 janvier : un bus au dépard de Besançon.

Pour permettre à tous de se rendre à la manifestation régionale de Vesoul contre les violences d’Etat, pour le retour de la famille Raba, de tous les expulsés et la régularisation de tous les sans-papiers, le RESF 25 (Réseau Education Sans Frontières) organise un bus au dépard de Besançon samedi 27 à 13 heures 30, Parking Battant. 5 € aller-retour. Renseignements et réservation obligatoire au 06.74.83.11.94 ou 03.81.83.07.13

Publicités

Eugène Pottier et l’Internationale…

linter.jpgEugène Pottier (Paris, 4 octobre 1816 – 6 novembre 1887), poète et révolutionnaire, écrivit les paroles de L’Internationale.

Eugène Pottier était un dessinateur sur étoffes. Il participa à la Révolution de 1848. Sous l’Empire, il est à l’origine de la création de la chambre syndicale des dessinateurs, qui adhère ensuite à la Première Internationale. Membre de la garde nationale, il prend part aux combats durant le siège de Paris de 1870, puis prend une part active à la Commune de Paris, dont il est élu membre pour le 2ème arrondissement. Il participa aux combats de la Semaine sanglante puis s’enfuit en Angleterre. Il fut condamné à mort par contumace le 17 mai 1873 et s’exila aux États-Unis, d’où il organisa la solidarité pour les communards déportés.

Il acquit la célébrité en 1888, après la mise en musique de son poème L’Internationale par le musicien lillois Pierre Degeyter. [extraits de Wikipedia]

Lire la suite Eugène Pottier et l’Internationale…

Contre les expulsions, pour la régularisation des sans-papiers, manifestation régionale le 27 janvier à Vesoul

Tract de la CNT Franche-Comté
Le 6 décembre 2006, la famille Raba, qui vivait depuis de nombreuses années à Gray, a été expulsée vers le Kosovo, où cette famille est en danger. Refusant de rejoindre les milices nationalistes de l’UCK, Monsieur Jusuf Raba avait en effet dû fuir cette région où Sphresa, son épouse, a subi les pires violences par la police kosovare. Quant à leurs trois enfants, ils ont commencé leurs vies en Haute-Saône et ne parlent même pas l’albanais. Qerim, l’aîné, est arrivé en France alors qu’il n’avait pas deux ans. Dashnor et Dashroje sont nés en Haute-Saône, où ils y étaient tous les trois scolarisés. L’expulsion de cette famille, après plusieurs semaines d’enfermement en camp de rétention, montre toute la barbarie des circulaires Sarkozy et de la chasse aux étrangers menée par l’Etat français. Tout comme les grands groupes capitalistes se fixent des objectifs quant aux dividendes à verser aux actionnaires, le ministère de l’intérieur a fixé à 24.000 le nombre de personnes à expulser en 2007. Et pour atteindre cet objectif, les préfectures cherchent à transformer les personnels de l’éducation nationale voir des hôpitaux ou des services sociaux en collaborateurs de la Police des Airs et des Frontières.

Lire la suite Contre les expulsions, pour la régularisation des sans-papiers, manifestation régionale le 27 janvier à Vesoul

Mardi 23 janvier : rassemblement à Besançon contre le projet de loi Sarkozy de prévention de la délinquance.

Le projet de loi relatif à la prévention de la délinquance est actuellement en deuxième lecture au Parlement. Il est encore temps d’agir ! Suite au passage au Sénat puis à l’Assemblée Nationale, en première lecture, les amendements votés et les modifications introduites aggravent le caractère répressif, sécuritaire et liberticide du texte s’éloignant toujours plus de « la prévention » dont il prétend traiter.

Dans le cadre de la semaine nationale d’action contre la loi Sarkozy de prévention de la délinquance, le collectif anti-délation (CGT, FSU, SUD Solidaires, CNT, MRAP, PCF, JC 25, Collectif anti-délation 25, Collectif anti-délation 39, Association des étudiants de l’IRTS, AC ! , Lapsus, PS) appelle à un rassemblement mardi 23 janvier à 17 heures 30 Place du 8 septembre à Besançon. Appel intersyndical à la grève pour les salariés du secteur social.

Télécharger le tract d’appel en PDF : tract-anti-delation.pdf

RESF : Manifestation régionale à Vesoul le samedi 27 janvier.

RESF

Le Collectif Raba (basé à Vesoul et à Gray) et le RESF appellent à une manifestation régionale : le samedi 27 janvier à 15h à Vesoul (département de la Haute-Saône). Sur les mots d’ordre suivants :

– retour de la famille Raba à Gray (expulsée vers le Kosovo le 6 décembre)
– régularisation de toutes les familles menacées d’expulsion.

Rassemblement à partir de 14h30, place Rénet (place du marché), à Vesoul (possibilité de stationnement pour les bus et les voitures).

Bourgeois : non au « chantage à l’emploi »

C’est à l’usine Bourgeois de Besançon maintenant que le patronat utilise le chantage à l’emploi pour imposer l’augmentation du temps de travail et la baisse de salaire. Chantage odieux de la part du PDG : soit le licenciement d’une centaine d’ouvriers, soit la suspension du 13ème mois et l’augmentation du temps de travail de 35 à 38 heures 30 ! D’ailleurs, même avec ces remises en cause des droits des travailleurs, rien n’est garanti pour l’emploi, et c’est la direction elle-même qui le dit, prévoyant alors « que » 50 licenciements !

Quel marché de dupes ! Quelle arnaque !! La proposition de la direction c’est de donner aux travailleurs le choix entre la peste et le choléra. Baisser les salaires en « suspendant » le 13ème mois ? Alors qu’avec des salaires de 1.200 euros primes comprises pour 18 ans d’ancienneté, les fins de mois sont déjà difficiles pour les travailleurs et les travailleuses ? Augmenter le temps de travail, alors que des millions de travailleurs sont privés d’emploi ?

Lire la suite Bourgeois : non au « chantage à l’emploi »

Réseau Education Sans Frontière : Conférence/débat et exposition.

Le Réseau Education Sans Frontière 25 organise une conférence-débat avec Anne De Loisy, auteure du livre « Bienvenue en France », mercredi 15 novembre à 20 h 30, Salle Proudhon au Kursaal.

Le livre « Bienvenue en France » dénonce le sort réservé aux étrangers dans la « première frontière de France », la zone d’attente de l’aéroport de Roissy, appelée Zapi 3. Pour pénétrer dans cette zone, Anne De Loisy a travaillé pendant 6 mois comme médiatrice de la Croix-Rouge, effectuant ainsi une enquête clandestine.

Par ailleurs, l’exposition réalisée par la Cimade, « Ceci n’est pas une Prison » sur la vie dans les centres de rétention sera exposée par le RESF, salle Prouhon, du lundi 13 au jeudi 16 novembre de 13 h 30 à 18 heures.

Rassemblement le 22 novembre, contre les expulsions !

RESF6924 personnes régularisées du fait de la circulaire du 13 juin. On s’en réjouit pour elles ! Mais aussi 26 614 déboutées !

Ce sont des dizaines de milliers de parents d’enfants scolarisés que les préfectures, respectueuses des quotas dictés par le ministre de l’Intérieur condamnent à vivre dans le désespoir et dans la terreur permanente de l’arrestation, papa maman menottés, enfants et jeunes scolarisé aussi.

Des milliers de jeunes majeurs scolarisés déboutés du regroupement familial qui risquent l’expulsion à tout moment. Des milliers d’étudiants privés de titre de séjour, interdits d’études et réduits à la clandestinité. Le risque pour un jeune d’être éloigné de force du territoire français ne s’arrête pas aux portes des établissements scolaires. Dans l’enseignement supérieur, la situation des étudiants étrangers se dégrade depuis plusieurs années : conditions d’accueil déplorables, difficultés sociales et précarité administrative. L’étudiant étranger est sans cesse menacé par l’intrusion des préfectures dans son cursus universitaire et dans sa vie privée. De nombreuses préfectures refusent ainsi de renouveler les titres de séjour des étudiants en situation régulière prétextant l’insuffisance de ressources, ou au nom des considérations pédagogiques arbitraires. On assiste de ce fait à une multiplication des cas d’étudiants sans-papiers condamnés à vivre dans l’isolement et la précarité. C’est ensuite presque une mission impossible pour ceux qui souhaiteraient changer de statut à l’issue de leurs études.

Lire la suite Rassemblement le 22 novembre, contre les expulsions !