[Besançon] Rassemblement mercredi 14 décembre en soutien à la famille d’Adama Traoré et à toutes les personnes mortes entre les mains de la police

Adama Traoré est mort le 19 juillet entre les mains tachées de sang des « forces de l’ordre ». Depuis, gendarmerie, police, justice, de la mairie à l’Élysée, toutes les institutions s’acharnent à intimider et à faire payer à la famille Traoré le courageux combat qu’elle livre contre l’État policier pour la mémoire d’Adama.

Déclarations mensongères, dissimulation de preuves, rétention de pièces… Ces bassesses seront dénoncées par la famille Traoré, notamment par sa sœur Assa qui écopera de plaintes pour diffamation de la part de la maire de Beaumont-sur-Oise et de la gendarme accusée d’avoir dressé un faux procès-verbal. Gazage et matraquage systématiques des manifestations, et même un raid punitif sur le quartier, sanctionneront la mobilisation massive des habitant.e.s de Beaumont-sur-Oise.

Comble de ce délire répressif, deux des frères d’Adama ont été arrêtés ! Youssouf et Bagui Traoré sont en détention préventive depuis le 23 novembre. Ils seront jugés mercredi 14 décembre pour « outrages, menaces et violence à l’encontre de personnes dépositaires de l’ordre public », c’est à dire pour avoir dénoncé les agissements des forces armées de L’État qui, de façon quasi-systématique, traquent, enferment et souvent tuent les personnes les plus stigmatisées et les plus marginalisées de cette société, en particulier celles qui sont visées par le racisme.

Rappelons aussi qu’Adama Traoré n’est qu’une victime parmi tant d’autres du même genre. Sa mort vient tristement s’ajouter à une longue liste de personnes ayant connu le même sort, celui de mourir entre les mains de la police, comme Wissam El Yamni, Ali Ziri, Mohammed Boukrourou, Babacar Gueye, etc.

En soutien à la lutte de la famille Traoré, en mémoire de toutes les victimes de la violence policière, et notamment en mémoire d’Adama et des très nombreuses victimes du racisme policier, nous appelons à un 

RASSEMBLEMENT MERCREDI 14 DÉCEMBRE
à 18H30 PLACE DE LA RÉVOLUTION

Afin d’éviter toute récupération, nous demandons aux membres de partis politiques de venir sans drapeaux.

La CNT-25

Publicités