[Besançon] Tou.te.s mobilisé.e.s contre l’austérité à la faculté de lettres ! (AG mardi 22 novembre 2016)

[Nous relayons l’appel à la mobilisation du syndicat AMEB-Solidaires]
Halte à la casse de l’université de Franche-Comté !

Depuis 2009, le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche, a baissé de 850 millions en euros constants, alors même que le nombre d’étudiant-e-s n’a cessé d’augmenter, plus de 260 000 étudiant-e-s depuis 2009. 
La politique budgétaire d’austérité du gouvernement aggrave largement une situation déjà préoccupante. Dans ce contexte la présidence de l’Université vient d’annoncer des mesures sans précédent contre nos formations.

Sont prévues pour la rentrée 2017 :

  • Suppression des licences de musicologie, LLCE italien, LLCE russe, de l’option TAL
  • Réduction de la durée des semestres pour supprimer des heures d’enseignement à l’UFR SLHS : 10 semaines de cours en L1, 11 en L2, 12 en L3 (contre 12 actuellement pour toutes les licences)
  • Gel de près d’une trentaine de postes d’enseignant.e.s et de personnels sur l’ensemble de l’université. Sont visées diverses formations : en psycho, en philo, en histoire de l’art, en anglais, en musicologie, en info ainsi qu’en russe, allemand, musique, sport, espagnol, physique, lettres et anglais

Ces propositions, si elles sont validées par le conseil d’administration de l’Université, mettent en péril notre université, et tout particulièrement la faculté de lettres et sciences humaines. Elles entraîneront inévitablement une dégradation de nos conditions d’étude et de travail et vont mettre à la porte des dizaines d’étudiant.es inscrit.es dans ces formations.
Aujourd’hui, ils s’attaquent à la musicologie, à l’italien et au russe, mais nous savons que d’autres formations sont également menacées de fermetures demain car jugées pas assez «rentables».

Etudiant.e.s, nous n’avons d’autre choix que de nous mobiliser massivement pour s’opposer à ces mesures et éviter un désastre !

Quelle que soit ta formation et ta filière, tu es concerné.e !

ASSEMBLEE GENERALE
MARDI 22 NOVEMBRE 
A 12h, AMPHI LEVEQUE (Mégevand)