Tract COP 21 « Ils ne sont pas la solution mais le problème »

affiche_COP21jpgEtats, diplomates, industriels, banquiers… Ils ne sont pas la solution mais le problème!

Une ouvrière morte d’un cancer lié à l’amiante, un viticulteur ayant une maladie causée par les pesticides, une famille obligée de stopper son activité de petite-pêche à cause d’une modification de l’écosystème,  des enfants nés avec des déformations physiques liées à Tchernobyl… Voici quelques exemples de ce que produisent les pollutions et changements climatiques liés aux activités de production du système industriel et capitaliste.

Le monde du travail en première ligne

Les enjeux environnementaux et climatiques touchent directement les classes populaires, en France et à travers le monde. En effet, elles sont les premières à être au contact des substances polluantes et dangereuses pour la santé. La mondialisation capitaliste fait davantage peser les risques sur les populations des pays les plus pauvres où les réglementations du travail et environnementales sont quasi-inexistantes…

Lire la suite avec le tract confédéral entier, en pdf ICI