ACTIONS ANARCHO-SYNDICALISTES DANS 13 PAYS CONTRE LA BANQUE SANTANDER

La CNT d’Espagne et l’Association Internationale des Travailleurs-euses exigent la réembauche d’un travailleur licencié d’Isban et de Panel Sistemas (filiales de Santander) car il dénonçait les trafics de la direction.
Le 6 mars une journée internationale de soutien était appelée. Les syndicats anarchistes ouvriers de l’AIT ont démontré une nouvelle fois, que la solidarité des travailleurs-euses n’a pas de frontières. Des milliers de tracts ont été distribués de par le monde, des centaines d’affiches et d’autocollants collés, des centaines de faxes et de mails ont été envoyés, une douzaine d’antennes de la Banque ont reçu une visite, de nombreux piquets ont été organisés, des banderoles pour informer du conflit ont été accrochées et d’autres actions de boycotts ont été lancées.
Une vingtaine d’actions ont eu lieu en Espagne, et une vingtaine d’autres en Europe (Allemagne, Grande-Bretagne, Pologne, Portugal) et en Amérique (Argentine, Brésil, Uruguay, Etats Unis). Dans d’autres pays où la banque n’est pas présente des lettres ont été adressées à la direction de l’entreprise.

Publicités