Grève nationale jeudi 5 décembre – Peillon, c’est toujours la même conjugaison

Communiqué de la Fédération CNT des travailleur.se.s de l’éducation, 2 décembre 2013

Je rythme, tu refondes, il décrète, nous subissons, vous précarisez, ils capitalisent… La conjugaison Peillon est aussi assommante que celle de ses prédécesseurs. Les effets d’annonces dissipés, les réalités de l’école du tri social s’exposent : réformes des rythmes scolaires et validations des inégalités de moyens et de territoires ; refondation de l’école sans ambition, où socle commun des compétences, évaluations, fichages restent la donne ; budget insuffisant et embauches massives de précaires…
Si la grève reconductible s’impose pour stopper cette politique d’enfumage, il nous faut s’emparer des AG pour l’organiser.
La Fédération des Travailleurs de l’Éducation CNT appelle à faire grève jeudi 5 décembre, et participer le plus nombreux possible aux Assemblées Générales pour transformer cette nouvelle journée d’actions en grève reconductible partout où c’est possible.

 

Les Rendez-vous dans le Doubs :

Assemblées Générales à 10h

  • à Besançon (maison des syndicats),
  • à Audincourt (maison des syndicats),
  • à Pontarlier (salle du Bastion n°4)

Manifestations à 14h30

  • à Besançon départ parking Battant (manifestation jusqu’à la préfecture via la mairie)
  • à Montbéliard départ devant PMA (manifestation jusqu’à la sous-préfecture.
Publicités