Résumé du rassemblement du 16 novembre

Une trentaine d’intégristes étaient venus prier contre l’avortement et la contraception, une partie à genoux, près de la cathédrale St Jean. La plupart étant des personnes agées, on se demande en quoi le sujet les concerne. Nous étions une soixantaine pour défendre les droits des femmes et la liberté sexuelle, derrière notre banderole « Les filles sages vont au Paradis… les autres vont où elles veulent ! » avec pour slogans « Ni dieu, ni maître, ni ordre moral », « Gardez vos prières loin de nos ovaires », « Les curés au bûcher, les sorcières en liberté », « Vive la capote, à bas la calotte »… 15 à 20 policiers faisaient régner l’ordre moral. A un moment, sans doute pour nous impressionner, ils nous ont repoussé de quelques mètres, en poussant leurs barrières, en hurlant, et en menaçant de leurs bombes lacrymogènes.

Publicités