[Université] Compte rendu de l’assemblée générale des étudiant-es et personnels de l’UFC du 28 mars

Environ 40 personnes étaient présentes à l’assemblée générale (AG), une quinzaine avait participé au rassemblement devant le rectorat à midi. On constate la difficulté de mobiliser, face à l’indifférence des étudiant-es et à la résignation des personnels.

Au niveau national le mouvement reste timide, et l’UNEF soutient le projet de loi. Une réunion en vue de relancer une coordination nationale est prévue samedi 30 mars à Paris.
Le 26/03 la majorité du conseil d’administration (CA) s’est prononcé pour le rapprochement entre l’UFC et l’Université de Bourgogne, avec le soutien insistant du conseil régional et plus timide de la mairie ; on parle maintenant de « fusion fédérale ». On a part ailleurs appris dans le même CA que l’UFC est la seule université du grand Est dont les comptes aient été validés (par un commissaire aux comptes) cette année. Elle passe donc pour une « bonne élève », mais le budget est épuisé et nous en payons les conséquences.
– Une AG des enseignant-es et étudiant-es du département d’histoire aura lieu mercredi 3/04.
– Une réunion aura lieu dans la semaine du 1 au 5/04 pour relancer le Front de lutte étudiant.
– Un conseil scientifique aura lieu le 9/04, et un conseil de gestion le 11/04, où des propositions de motions contre la loi Fioraso seront proposées.
Propositions d’actions :
– Organiser dans la semaine un blocage ponctuel de 8h à 10h, et une AG à 10h, pour tenter d’envoyer un électrochoc, d’alerter sur la gravité de la situation. Plusieurs personnes sont plutôt contre, craignent de diviser, d’attirer l’hostilité, notre nombre paraît insuffisant. (refusé)
– Organiser nous-même un référendum sur la fusion et/ou sur le projet de loi, et/ou faire signer une pétition reprenant nos revendications. (repoussé à la prochaine AG)
– Prochaine grève : se joindre à la journée d’action inter-professionnelle du 9/04 contre les accord pro-patronaux sur l’emploi. (repoussé à la prochaine AG)
– Demander une audience au président de la fac pour qu’il se positionne sur nos revendications. (adopté)
– Assurer un point d’informations et de débat dans la cour de Mègevand mardi 2 et mercredi 3 de midi à 14h et jeudi 4 lematin. (adopté)
– Aller parler de la situation des facs à Radio Bip. (adopté le rendez-vous sera donné sur la liste mail « ag-ufc », celleux qui veulent iront)