[Répression syndicale] Prison avec sursis pour Yacine Zaïd

Le 10 octobre 2012
Prison avec sursis pour Yacine Zaïd

La chasse aux militants se poursuit en Algérie. Yacine Zaïd, syndicaliste et militant des droits de l’homme, a été arrêté le 1er octobre alors qu’il était en route pour Hassi Messaoud (région d’exploitation pétrolière) notamment pour aider à la mise en place d’une section syndicale. Conduit au commissariat, il y a été insulté et tabassé, avant d’être placé en détention provisoire pour « outrage à policier ». Le tribunal de Ouargla l’a finalement condamné le 8 octobre à 6 mois de prison avec sursis et 10000 Dinars (environ 100 euros) d’amende.

Ce n’est pas la première fois que Yacine Zaïd est poursuivi. Depuis qu’il a voulu créer un syndicat dans une multinationale de la restauration, en décembre 2006, à Hassi Messaoud (pour dénoncer les conditions de travail et de vie des salariés), une dizaine de plaintes ont été déposées contre lui pour divers motifs. Il passait encore devant le juge le 25 septembre dernier, avec 3 autres militants, pour « incitation à attroupement non armé » suite à un rassemblement de soutien à un autre militant (Mohammed Kherba) accusé lui aussi d’outrage et d’agression sur un fonctionnaire.

Face au harcèlement, aux pressions et à la répression, nous opposons notre détermination et notre solidarité. La CNT française dénonce le harcèlement des syndicalistes de lutte de classe, où qu’ils soient, et réclame l’arrêt des poursuites contre Yacine Zaïd.

Une attaque contre un seul est une attaque contre tous !

Solidarité internationale !

Le Secrétariat International de la CNT-f

Ici le communiqué en pdf