[International] Solidarité avec les Espagnol.e.s en lutte !

Les travailleurs et classes populaires subissent de plein fouet les effets de la crise, la pauvreté et la précarité, tandis que le patronat et l’Etat, avec la complicité des dirigeants syndicaux, organisent la destruction des droits sociaux et des services publics. La répression est la seule réponse aux grèves et manifestations, et les syndicalistes combatifs sont particulièrement ciblés. La France et toute l’Europe glissent sur la même pente, c’est pourquoi nous souhaitons exprimer notre entière solidarité avec nos camarades espagnols, et affirmer qu’ici comme partout dans le monde la situation exige plus que jamais la solidarité internationale des exploités, l’action directe et la grève générale contre l’exploitation sous toutes ses formes.
Syndicat inter-professionnel CNT 25

CGT, CNT, SO convoquent des journées de mobilisation du 29 mai au 15 juin

 Pour continuer à lutter pour nos droits, nous appelons plusieurs journées de manifestations qui ont pour coup d’envoi le 29 mai et s’étendent jusqu’au 15 juin.

Ce mois de mai marque le premier anniversaire d’un mouvement populaire qui a réussi à faire descendre dans les rues l’indignation de toutes et tous dans de nombreuses régions du monde, des «printemps arabes» à Occupy Wall Street en passant par la Puerta del Sol. L’explosion de l’indignation populaire du 15 mai 2011 s’est concrétisée dans différentes assemblées de villes et de quartiers, des groupes de travail et un vaste réseau de communication, de mobilisation et d’action, qui relie toutes les luttes communes qui affectent l’ensemble la population, qui grâce à se réseau organique s’engage collectivement. Ceci nous rend conscients que nous ne sommes pas seuls et qu’unis dans l’action nous pouvons changer les choses.

Nous, Confédération générale du travail, Confédération nationale du travail et Solidarité ouvrière, avons appuyé par tous nos moyens les manifestations globales qui sont tenues du 12 au 15 mai, appelant toutes les travailleurs à prendre les rues, les places et à participer activement à toutes les activités organisées durant ces journées. En tant que syndicats nous nous identifions avec les slogans de ce mouvement dans les rues :

« Pas un euro pour sauver les banques » ; « éducation et santé publiques de qualité » ; « non à la précarité et à la réforme du travail » ; « pour un logement décent »…

Nous, syndicats CGT, CNT et SO, après le succès de la grève générale du dernier 29 mars dernier, et notant que la position des gouvernements nationaux et régionaux n’a pas changé à propos de la réforme du travail, des coupes budgétaires et du « Pacte social », considérons absolument indispensable pour la classe des travailleurs, et en particulier pour les plus défavorisés, de poursuivre immédiatement les manifestations nécessaires pour arrêter le saignement des droits auquel nous sommes tous soumis.

Au cours de ces jours du 29M au 15J il y aura des rassemblements, des manifestations, des ateliers, des grèves de consommateurs, et toutes les actions qui nous tiennent à dénoncer les abus que l’on nous impose, pour nous diriger vers une autre grève générale dans l’objectif d’annuler toutes les coupes brutales subies, d’annuler la réforme du travail et de récupérer tous nos droits.

Nous savons que pour ce faire, nous devons nous réunir et travailler dans les organisations syndicales, sociales, etc. qui souffrent de cette situation injuste, qui sont contre le Pacte social et pour la mobilisation. De là, nous vous invitons à y participer à partir de vos propres organisations.

CNT – Confederación Nacional del Trabajo / CGT – Confederación General del Trabajo / SO – Solidaridad Obrera