SOLIDARITÉ AVEC LES 6000 GRÉVISTES SANS-PAPIERS

Rassemblement de soutien unitaire à Marseille

SOLIDARITÉ AVEC LES 6000 GRÉVISTES SANS-PAPIERS

RDV 17h30 Rond-point du Prado
– Arrivée Préfecture vers 19h00 –

Alors que le ministre de l’immigration et de l’identité nationale sera en visite à Marseille ce vendredi 15 janvier sachez qu’aujourd’hui, plus de 6000 travailleurs-euses sans papiers sont en grève en région parisienne depuis le mois d’octobre 2009 (13ème semaine de grève !).
Travailleurs-euses sans papiers du nettoyage, de la sécurité, de la restauration, de la construction… Ils-elles sont en grève sur leur lieu de travail ou sur leur secteur d’activité (siège de fédération patronale ou grande entreprise), pour gagner leur régularisation administrative et l’amélioration de leurs conditions de travail.

Ces travailleurs-euses sont nombreux-ses et la plupart paient des impôts, cotisent (retraites, maladie, chômage…). Ils ne prennent le travail de personne et bien souvent l’exercent dans des conditions particulièrement pénibles, parce que sans droits et avec la peur au ventre d’un contrôle policier.

Le mouvement reçoit le soutien d’un front syndical et associatif élargi qui dénonce l’exploitation des travailleurs-euses sans-papiers et « l’arbitraire préfectoral » dans l’examen des dossiers de régularisation par le travail. La CGT, la CFDT, L’Union syndicale Solidaires, la FSU, l’UNSA, la Ligue des Droits de l’Homme, la Cimade, le Réseau Education Sans Frontières, Femmes Egalité, Autremonde et Droits Devant se sont adressés par courrier au Premier ministre, le 1er octobre 2009, pour demander une circulaire ministérielle afin de permettre la régularisation de tous ces salarié(e)s !

Le gouvernement a en effet répondu par une nouvelle circulaire de « régularisation par le travail ». Or, cette circulaire, par ses critères restrictifs et son principe du traitement au cas par cas, est aussi inique et inacceptable que la précédente.

Face à ces mesures, le mouvement de grève prend de l’ampleur chez les travailleurs-euses sans-papiers en région parisienne et en province.

La lutte continue… À Marseille, nous sommes solidaires du mouvement !

NOS IDENTITÉS NE SONT PAS NATIONALES !

La Cimade PACA, LDH 13, RESF 13, CNT 13, Solidaires 13, NPA 13, Parti de gauche 13, AC Marseille, Article 13, Le CALME, CCFD Marseille, Mission Ouvrière Marseille, la FASE